Certification AMF Partie II: Connaissances techniques

Dans cette deuxième partie de la formation, nous vous proposons d’acquérir et approfondir les connaissances minimales définies par le Règlement Général de l’AMF afin d’être en mesure d’informer ou de conseiller les clients en vue de transactions sur instruments financiers.
Cette formation vous permettra de vous préparer à l’Examen certifié par l’AMF en application de l’article 313-7-3 de son règlement général
Sumatra Formation Conseil a obtenu l’agrément numéro C18 de l’AMF depuis le 20 septembre 2016.

Certification AMF – Chapitres 7 à 12

Objectif :

Acquérir et approfondir les connaissances minimales définies par le Règlement Général de l’AMF afin d’être en mesure d’informer ou de conseiller les clients en vue de transactions sur instruments financiers

Contenu :

7. Les instruments financiers et les risques

Les instruments financiers proposés au client doivent être appropriés à la situation financière et aux objectifs du client ou de l’investisseur.

Le devoir de conseil implique :

  • d’en connaitre les caractéristiques fondamentales,
  • d’en informer le client,
  • de s’assurer que ce dernier a l’expérience et la connaissance requise pour comprendre les risques inhérents à chaque transaction et à la gestion de son portefeuille.

L’AMF, dont la mission principale est d’assurer la protection de l’épargnant, veille à la bonne information des investisseurs et aux connaissances requises des professionnels intervenant sur les instruments financiers.

Objectifs pédagogiques :

  • connaître les différents instruments financiers et leurs principales caractéristiques
  • savoir identifier le bon niveau d’information sur chaque instrument financier notamment en matière de risques pour informer au mieux les clients

8. La gestion collective / La gestion pour compte de tiers

La gestion pour compte de tiers consiste, pour un établissement financier, à gérer des valeurs mobilières pour le compte de ses clients.

Elle permet aux investisseurs individuels ou institutionnels une diversification des risques via l’expertise des professionnels et facilite l’accès aux marchés avec des économies d’échelle et des techniques de gestion inaccessibles à la plupart des clients.

Cette activité est soumise à une réglementation précise, destinée à protéger les épargnants , et dont la violation expose les contrevenants à des sanctions administratives et pénales.

Objectifs pédagogiques :

  • connaître les métiers, l’organisation et les offres de la gestion pour compte de tiers,
  • maîtriser les fondamentaux de la gestion collective,
  • savoir différencier et connaitre les principales caractéristiques des instruments de placement collectifs.

9. Marchés de capitaux et Ordres de bourse

Depuis l’entrée en vigueur de la directive MIF, on assiste à un éclatement des différents systèmes d’exécution, avec la cohabitation de trois systèmes d’exécution d’ordres :

  1. les marchés réglementés et organisés, c’est-à-dire les bourses historiques qui conservent une fonction spécifique, l’admission des instruments financiers à la négociation,
  2. les systèmes multilatéraux de négociation dont l’activité unique est d’organiser la confrontation des ordres des acheteurs et des vendeurs,
  3. les établissements de crédit internalisateurs qui deviennent la contrepartie systématique des ordres de leurs clients.

L’arrivée de ces nouveaux intermédiaires a introduit une concurrence en matière d’exécution des ordres, et a abouti à une fragmentation des marchés donc de la liquidité puisqu’une valeur peut être négociée, en même temps, sur plusieurs systèmes électroniques de cotation.

Objectifs pédagogiques :

  • connaître l’organisation des marchés (court terme, moyen et long terme),
  • connaître le système de passation des ordres,
  • discerner la typologie des ordres,
  • avoir en mémoire les obligations de transparence pré et post-négociation,
  • identifier les différents participants,
  • déterminer les sources de données de marché.

10. Le Post marché et le Back office

Le post-marché ou back-office titres recouvre toutes les entités chargées de la gestion administrative des opérations négociées sur les marchés financiers par les opérateurs de front office.

Le post-marché intervient sur toute la chaîne de traitement des opérations qui ont lieu après la phase de négociation des ordres et qui assurent le paiement et le transfert de propriété des titres.

Les titres échangés sont inscrits sur le compte de l’investisseur en même temps que dans les livres de la banque centrale des titres, dite dépositaire central.

Objectifs pédagogiques :

L’objectif de cette UV est de vous permettre de :

  • repérer les principaux acteurs intervenant dans le domaine du post‐marché pour le bon fonctionnement du règlement des transactions
  • savoir expliquer la compensation et le règlement livraison.

11. Les émissions et les OST

Les entreprises, l’Etat et les collectivités publiques, pour satisfaire leurs besoins de financement, procèdent à des émissions d’actions, d’obligations et de titres de créances négociables.

L’émission de ces titres a lieu sur un marché dit « primaire », car une fois l’émission terminée, ces mêmes titres seront négociés sur un marché dit « secondaire »

Objectifs pédagogiques :

L’objectif de cette UV est de vous permettre de :

    • connaître les caractéristiques du marché primaire pour les marchés actions ou les marchés obligations ;
    • savoir les réglementations sur l’émission des titres financiers et sur les informations à fournir aux investisseurs ;
    • appréhender les règles applicables aux fusions-absorptions

12. Bases comptables et financières

L’exercice de fonctions sous l’autorité ou pour le compte de prestataires de services d’investissement implique de posséder des connaissances comptables et financières de base.

Leur champ d’application est relativement vaste puisqu’il couvre les éléments comptables et financiers de l’entreprise mais aussi la fiscalité des sociétés.

Il s’étend aux obligations d’informations financières, notamment celles imposées par la Directive Transparence et enfin aborde les grandes lignes de la fiscalité du particulier.

Objectifs pédagogiques :

L’objectif de ce module est de vous permettre :

      • d’intégrer les connaissances de base sur les caractéristiques d’un bilan, le compte de résultat et les principaux ratios d’analyse financière ;
      • d’identifier les obligations d’information financière faites aux sociétés : la directive transparence ;
      • de donner un aperçu sur la fiscalité des particuliers et sur la fiscalité des produits financiers destinés aux particuliers

Public :

Toute personne occupant depuis le 1er Juillet 2010 une fonction relative au conseil et à la commercialisation des instruments financiers doit être titulaire d’une attestation de réussite à l’examen de certification AMF. Cet examen peut être organisé de manière interne aux établissements.

Vous avez le choix entre un examen interne ou un examen certifié par l’AMF. Examen AMF
Format : E-learning.
Classes virtuelles en option